Publicité Google VS Publicité Facebook : le plus rentable ?

Pour dynamiser ses activités commerciales aujourd’hui, il est quasi impossible de se passer de Google Ads et de Facebook Ads. Ils figurent en effet parmi les médias de communication les plus efficaces qui soient. Mais, parmi ces deux géants, lequel faut-il choisir pour vos publicités ? Google Ads ? Facebook Ads ? Vous retrouverez dans cet article toutes les informations nécessaires pouvant vous permettre d’opérer le meilleur choix.

Généralité

Google est le plus grand moteur de recherche du monde. Loin devant Bing, Yahoo, Orange…, il enregistre environ 2,4 millions de recherches par minute (un chiffre datant de 2016). Pour exploiter cet énorme trafic de recherche, Google a créé Google Ads, un excellent endroit pour faire de la publicité. Si vous disposez par exemple d’une entreprise et cherchez à obtenir plus de vente, vous pouvez lancer des campagnes basées sur la localisation sur le moteur de recherche ou même sur Google Maps. Google Ads peut également vous être utile lorsque vous cherchez à obtenir plus de clients pour votre cabinet d’avocats ou agence de référencement. Ce ne sont que quelques exemples parmi tant d’autres.

Facebook, contrairement à Google, est un réseau social. Il est clair donc que les internautes ne s’y connectent pas pour acheter des produits, s’inscrire à des services ou chercher un plombier, par exemple. Autrement dit, l’intention d’achat n’est pas aussi importante que sur Google Ads. Toutefois, avec les deux milliards d’utilisateurs actifs par mois, vous pouvez toucher quasiment n’importe quel cible ou marché de niche sur la plateforme. Les publicités sur Facebook se présentent généralement comme de la publication et s’intègrent directement dans le fil d’actualité.

Qui a la plus grande audience ?

Il faut commencer par retenir que Google et Facebook offrent une importante audience. Le premier gouverne le web (les Google AdWords peuvent atteindre plus de 2,6 milliards de recherches chaque mois) tandis que le second règne en chef sur les réseaux sociaux (1,8 milliard d’utilisateurs actifs par mois). En termes de chiffres donc, vous pouvez constater que Google l’emporte largement. En fait, Google cible non seulement ses utilisateurs, mais aussi les nombreux internautes qui se baladent sur son immense réseau de sites partenaires. Facebook de son côté a acquis Instagram et permet la publicité sur les deux réseaux en même temps.

Domaine d’affaires et compétition

Le domaine d’affaires et la compétition font partie des premiers éléments à prendre en considération. Lorsqu’on prend par exemple le domaine financier sur Google, la concurrence y est très rude. Il est très difficile de vous y faire une place, et les mots-clés coûtent excessivement cher. Facebook s’avère donc plus avantageux dans un cas comme celui-ci.

Important : Facebook est axé sur le B2C. Il peut de ce fait enregistrer de mauvais résultats si vous êtes plutôt dans un domaine de B2B.

Par ailleurs, sachez que votre popularité par rapport à celle de vos concurrents est également à prendre en considération. En effet, dans AdWords, les clients peuvent facilement mettre en balance les différents annonceurs. Il est clair donc que votre popularité aura plus d’effet sur vos résultats que sur le réseau de Mark Zuckerberg. Sur Facebook par contre, c’est uniquement la publicité gagnante qui s’affiche. Il n’y a donc pas de compétition instantanée pour le clic une fois l’enchère remportée.

Les différentes méthodes de ciblage

Google et Facebook fonctionnent différemment. En effet, sur Google, les publicités sont affichées en fonction des mots-clés tapés par les internautes lors d’une recherche en ligne. Sur Facebook par contre, les publicités sont relayées sur les pages des internautes dont le profil correspond à celui de vos potentiels clients.

Si vous choisissez Google AdWords, retenez que la campagne publicitaire sera plus concentrée sur une zone géographique bien déterminée. Elle se focalisera également sur les caractéristiques des activités présentées, de même que sur les points qui distinguent votre entreprise de ses concurrents.

Si vous optez plutôt pour Facebook, les annonces doivent nécessairement répondre aux attentes des utilisateurs ciblés :

  • sexe ;
  • âge ;
  • pouvoir d’achat ;
  • centre d’intérêt…

Les messages doivent inciter les abonnés à acheter les produits ou les services proposés, pour la bonne raison qu’ils peuvent, selon leur profil, contacter le prestataire.

Que retenir en matière de rentabilité ?

Dans le cadre d’une campagne publicitaire, le budget occupe une place très importante certes, mais il faut également tenir compte de la rentabilité des actions envisagées avant de faire son choix.

Sur Google AdWords, il n’y a pas un coût standard par clic ; cela varie en fonction du secteur d’activité. En cas de rude concurrence, le coût augmente considérablement et peut même atteindre 100 € à des moments donnés. Certes, ce cas est exceptionnel, mais bien sûr que le coût par clic peut être élevé.

Sur Facebook Ads, les coûts par clic sont beaucoup plus abordables. Ils oscillent entre 0,16 et 0,21 € dans les pays européens. Il est clair donc que si l’on devait faire un choix en ne tenant compte que du coût, Facebook l’emporterait ; il serait le média le plus plébiscité, surtout des TPE/PME. Mais, pour raisonner en termes de rentabilité, remarquez qu’un internaute qui effectue une recherche sur Google a beaucoup plus de chance de devenir client étant qu’il est à la recherche du produit ou service proposé.

La présentation des annonces

Les annonces sur Google sont limitées à quelques lignes de texte et répondent à des consignes très strictes de rédaction. En ce qui concerne le format d’annonce, Display n’est pas très loin de Facebook. En effet, ce dernier ne permet pas plus de 20 % de texte dans une image, ce qui, naturellement, limite considérablement le visuel. Toutefois, Facebook permet d’inclure du texte au-dessus de l’image ; une restriction qui n’existe malheureusement pas sur Display.

Par ailleurs, si Google Ads permet de gérer le calendrier par heure pour ce qui est de l’affichage de la publicité, Facebook, lui, ne le permet pas.

Que retenir en somme ?

Google ou Facebook ? Le tout dépend de votre objectif. En effet, si c’est pour augmenter la notoriété de votre marque et générer plus de leads, Facebook vous irait bien. Mais, pour des ventes immédiates, Google est meilleur. Maintenant, la balle est dans votre camp.

Marc

A propos de l'auteur: Marc

Ingénieur chez Sony France, je suis particulièrement informé des nouvelles tendances en matière de High-tech.

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *